Skip to content

24:54 Obéissez à Dieu ! Obéissez au Prophète !

October 26, 2012

 « Dis : « Obéissez à Dieu ! Obéissez au Prophète !  S’ils se détournent, le Prophète n’est alors responsable que de ce dont il est chargé et vous n’êtes responsables que de ce dont vous êtes chargés. Si vous lui obéissez, vous serez bien dirigés ; il incombe seulement au Prophète de transmettre en toute clarté Ses Messages.» (24:54)

Dans le Tafseer de Mohammed Ibn Ayyash, se trouve le commentaire de l’Imam Moussa Al-Kadhem (s) du Verset : « Dis : « Obéissez à Dieu ! Obéissez au Prophète !» S’ils se détournent, le Prophète n’est alors responsable que de ce dont il est chargé et vous n’êtes responsables que de ce dont vous êtes chargés. Si vous lui obéissez, vous serez bien dirigés ; il incombe seulement au Prophète de transmettre en toute clarté Ses Messages.» (Coran 24:54)

L’interprétation de l’Imam Moussa Ibn Ja’far (s) : « Ô Prophète ! Dis : « Obéissez à Dieu ! Obéissez au Prophète !», mais si vous refusez d’obtempérer, alors, sachez que le Prophète n’est responsable que de ce pourquoi il a été mandaté, autrement dit, transmettre le Message et, pour vous, il en va de votre responsabilité d’accomplir ce qui vous est réclamé, autrement dit de lui obéir.

Ce qui est d’obligation envers Dieu pour le Prophète est : écouter, obéir et faire preuve d’absolue honnêteté dans la transmission du Message, de faire preuve de patience face aux réticences de la Ummah.

Et, en ce qui vous concerne, vous devez d’obligation accepter d’accomplir le Pacte et le Serment que vous avez prêté devant Dieu en faveur de l’Imamat de Ali (s), ainsi que ce qui est stipulé dans le Saint Coran : « Si vous lui obéissez… » ce qui signifie que si vous faites preuve d’Obéissance envers Ali (s), alors vous serez bien dirigés ; quant au Prophète, sa responsabilité s’arrête à la transmission du Message.»

* * *

L’Imam ‘Ali (as) a dit : « Sachez qu’il existe trois types d’Injustice : un, l’Injustice qui ne sera jamais pardonnée ; deux, l’Injustice pour laquelle il sera toujours posé des questions ; trois, l’Injustice qui sera pardonnée sans qu’il soit posé de questions. L’Injustice qui ne sera jamais pardonnée est celle d’avoir donné un associé à Dieu : « Dieu ne pardonne pas qu’on Lui associe quoi que ce soit.» L’Injustice qui sera pardonnée est l’Injustice que l’homme se fait à lui-même par ses actes coupables mineurs. L’Injustice pour laquelle il sera toujours posé des questions est l’Injustice des hommes envers d’autres hommes. Le Châtiment dans ce cas est extrêmement douloureux, bien plus douloureux que d’être assassiné à coups de couteau ou battu à coups de fouet. Partant, vous devez vous abstenir d’apporter des modifications à la Religion de Dieu dans l’intérêt de votre unité et contre votre tendance à renier un Droit en faveur d’une Injustice que vous préférez. Sûrement, Dieu, La Gloire Lui revient, n’a jamais remis à aucune personne morte ou vivante, un bien dans la Séparation.

Ô vous les Gens ! Béni est celui dont les actes coupables l’épargnent de juger ceux d’autrui ! Béni est celui qui se plaît à rester chez-lui, qui se nourrit de ses repas, qui se satisfait dans l’obéissance envers son Dieu et qui verse des larmes sur ses actes coupables ; ce faisant, d’une telle personne se préoccupant d’abord d’elle-même, les autres n’ont rien à craindre d’elle. »

Amir Al-Mu’minin Ali Ibn Abi Tâleb, que la Paix soit avec lui.

Dans Nahj Al-Balagha-La Voix de l’Eloquence ;

Partie du Sermon 176 : Différentes sortes d’Injustices.

No comments yet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: