Skip to content

Ziyaraat Jami’a

October 28, 2012

En arabe, translitéré, anglais, et audio

Sheikh Sadûq a rapporté, dans Man lâ yahduru al-faqîh et ‘Uyûn arRidâ (as), de Moussa fils e ‘Abdallah an-Nakha’î qui demanda à (l’Imam) ‘Alî anNaqî (as) : « Apprends-moi, ô fils du Messager de Dieu, des propos à dire qui soient éloquents et complets, si je visite l’un d’entre vous. » Il (as) répondit : « Si tu te trouves à la porte, arrête-toi et fais la double déclaration de foi, c’est-à-dire, après avoir fait la douche rituelle, tu dis :

 

« J’atteste qu’il n’y a point de divinité autre que Dieu, uniquement Lui, point d’associé à Lui et j’atteste que Mohammed (que Dieu prie sur lui et sur sa famille) est Son Serviteur et Son Messager. »

 

Quand tu entres et que tu vois la tombe, dis 30 fois : « Allâhu akbar » (Dieu est plus Grand !)

 

Marche un peu, avec calme et gravité, fais des petits pas, arrêt-toi et dis à nouveau 30 fois : « Allâhu akbar » (Dieu est plus Grand !)

 

Ensuite tu t’approches de la tombe et tu dis 40 fois : « « Allâhu akbar » (Dieu est plus Grand !)

 

Ainsi, tu fais au total 100 tak-bîrâts et sans doute, l’aspect de l’ordre de ces takbirats est une protection contre ce que peuvent entraîner certaines des expressions mentionnées dans la ziyârat, comme l’exagération et la négligence de la Grandeur de Dieu (qu’Il soit Glorifié et Exalté) et les natures tendant vers l’exagération et autre chose de ce genre. Ensuite, dis :

 

« Que la paix soit sur vous, ô Gens de la Maison de la Prophétie, Emplacement du Messager, Lieu de déplacement des Anges,

 

Lieu de descente de la Révéléation, Source de la Miséricorde, Trésoriers du Savoir, Summum de la Mansuétude, Principes de la Magnificence,

 

Chefs des peuples, Maîtres des bienfaits, Eléments des purs, Fondements des meilleurs, Gouverneurs des serviteurs,

 

Piliers des pays et Portes de la foi, Fidèles du Tout-Miséricordieux, Lignées des Prophètes,

 

Elite des Messagers et Famille du Préféré du Seigneur des mondes, ainsi que la Miséricorde de Dieu et Sa Bénédiction !

 

Que la Paix soit sur les Imams de la guidance, sur les Flambeaux des ténèbres et les Enseignes de la piété, sur les Détenteurs de la raison,

 

et les Possesseurs du discernement, sur la Caverne du monde et l’Héritage des Prophètes, sur les Exemples les plus élevés et le meilleur Appel,

 

sur les Arguments de Dieu à l’encontre des gens du monde d’ici-bas et de l’Au-delà, ainsi que la Miséricorde de Dieu et Sa Bénédiction !

 

Que la Paix soit sur les réceptacles de la Connaissance de Dieu, sur les Demeures de la Bénédiction de Dieu et Source de la Sagesse de Dieu,

 

sur les Gardiens du Secret de Dieu et Porteurs du Livre de Dieu, sur les Légataires du Prophète de Dieu,

 

et descendants du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sur sa famille) ainsi que la Miséricorde de Dieu et Sa Bénédiction !

 

Que la paix soit sur ceux qui appellent à Dieu et indiquent Sa Satisfaction, sur ceux qui sont constants dans l’ordre de Dieu,

 

et entiers dans l’amour de Dieu, sur ceux qui sont sincères dans l’Unicité de Dieu, ceux qui mettent en évidence les Ordres et les Interdits de Dieu,

 

sur Ses serviteurs révérés, qui ne Le devancent pas par la parole et qui agissent selon Ses Ordres, ainsi que la Miséricorde de Dieu est Sa Bénédiction !

 

Que la paix soit sur les Imams, ceux qui appellent, les Chefs, les Guides, les Suzerains, les Maîtres, les Défenseurs, les Protecteurs, les gens du Rappel, les Détenteurs de l’Ordre,

 

Le Subsistant de Dieu, Son Elite, Son Parti, Dépositaire de Son Savoir, Son Argument, Sa Voie, Sa Lumière, Sa Preuve, ainsi que la Miséricorde de Dieu est Sa Bénédiction !

 

J’atteste qu’il n’y a point de divinité qui mérite d’être adorée que Dieu, uniquement Lui, point d’associé à Lui, comme l’a attesté Dieu pour Lui-même

 

et les Anges l’ont attesté pour Lui, ainsi que ceux de Sa création qui détiennent le savoir, point de divinité autre que Lui, le Très-Puissant, le Très Sage.

 

J’atteste que Mohammed est Son Serviteur le Choisi et Son Messager le Satisfait. « Il (Dieu) l’a envoyé avec la Guidance et la Religion vraie pour la faire prévaloir sur toute autre religion, en dépit des associationnistes » (Coran, 61 : 9)

 

J’atteste que vous êtes les Imams, les biens-conseillés, les biens-dirigés, les infaillibles, les vénérés, les proches, les pieux,

 

les sincères, les choisis, les obéissants à Dieu, les investis selon Son Ordre, ceux qui agissent selon Sa Volonté, qui ont gagné par Sa Grâce.

 

Il vous a choisis par Son Savoir, Il vous a acceptés pour Son Mystère et vous a préférés pour Son Secret,

 

Il vous a élus par Sa Puissance et vous a glorifiés par Sa Guidance, Il vous a privilégiés par Sa Preuve et a porté Son Choix sur vous par Sa Lumière, Il vous a soutenus par Son Esprit,

 

Il vous a agréés pour (être) des Lieu-tenants sur Sa terre, des Arguments à l’encontre de Sa création, des Partisans de Sa Religion, des Protecteurs de Son Secret, des Gardiens de Son Savoir,

 

des Entrepôts de Sa Sagesse, des Traducteurs de Sa Révélation, des Piliers de Son Unicité, des Témoins de Sa création,

 

des Marques pour Ses serviteurs, un Flambeau dans Ses pays et des Indices sur Sa Voie droite.

 

Dieu vous a préservés du faux-pas, vous a protégés de la tentation, vous a purifiés de la souillure, a éloigné de vous les impuretés et vous a purifiés totalement.

 

Ainsi, vous avez exalté Sa Majesté, honoré son Importance, glorifié Sa Magnificence, perpétué Son Souvenir, confirmé Son Pacte,

 

raffermi le contrat de l’obéissance à Lui, conseillé pour Lui, secrètement et ouvertement, appelé vers Son Chemin, avec sagesse et bonnes exhortations.

 

Vous vous êtes dévoués dans la (recherche de la) satisfaction de Dieu, vous avez patientés devant ce que vous avez subi à Ses Côtés,

 

vous avez accompli la prière, donné la Zakât, ordonné le bien et interdit le mal, combattu au service de Dieu, d’un combat à sa juste valeur,

 

pour annoncer Son Appel, mettre en évidence Ses Obligations, instaurer Ses Jugements, diffuser la Législation de Ses Règlements, établir Sa Coutume.

 

De cette façon, vous avez atteint la Satisfaction (de Dieu), vous soumettant au Décret (divin), confirmant les Messagers précédents.

 

Celui qui désire s’éloigner de vous est un renégat, celui qui s’attache à vous vous rejoint et celui qui néglige vos droits périt.

 

La Vérité est avec vous, en vous, de vous et vers vous, vous en êtes les gens et son origine.

 

L’héritage de la Prophétie est chez vous, le retour de la création est vers vous et son compte est à votre charge, la décision finale est auprès de vous.

 

Les Signes de Dieu sont entre vos mains, Ses Préceptes en vous, Sa Lumière et Sa preuve auprès de vous et Son Ordre vers vous.

 

Celui qui vous prête allégeance, prête allégeance à Dieu, celui qui vous est hostile, est hostile à Dieu, celui qui vous aime, aime Dieu et celui qui vous hait, hait Dieu, celui qui cherche protection auprès de vous, cherche protection auprès de Dieu.

 

Vous êtes la Voie la plus droite, les Témoins de la demeure éphémère et les Intercesseurs de la Demeure Permanente, la Miséricorde continue, le Signe entreposé, le Dépôt sauvegardé et la Porte par laquelle les gens sont mis à l’épreuve.

 

Celui qui est venu à vous est sauvé et celui qui ne le fait pas est perdu.

 

C’est vers Dieu que vous appelez, c’est Lui que vous indiquez, c’est en Lui que vous croyez, c’est à Lui que vous êtes soumis, c’est selon Son Ordre que vous agissez, c’est vers Son Chemin que vous conseillez et c’est par Sa parole que vous jugez.

 

Est heureux celui qui s’est allié à vous et est perdu celui qui vous a pris comme ennemi, est voué à l’échec celui qui vous a désavoués et est égaré celui qui s’est séparé de vous,

 

A gagné celui qui s’est accroché à vous, est en sécurité celui qui s’est réfugié auprès de vous, est sain et sauf celui qui a cru en vous et est bien dirigé celui qui a cherche refuge de vous.

 

Pour celui qui vous a suivis, le Paradis sera son refuge et pour celui qui vous a contrevenus, l’Enfer sera sa demeure.

 

Celui qui vous a désavoués est un incroyant, celui qui vous a combattus est un associationniste, celui qui vous riposte se trouve au plus bas degré de l’enfer.

 

J’atteste que cela (l’obligation de vous suivre) est antérieur à vous en ce qui concerne le passé et a cours pour vous le reste des temps,

 

Que votre esprit, votre lumière et votre nature ne font qu’un, bons et purs, les uns des autres.

 

Dieu vous a créés de lumières, vous a placés autour de Son Trône jusqu’à ce qu’Il nous ait fait don de vous, Il vous a placés dans les maisons où Dieu a autorisé que Son Nom soit élevé et évoqué.

 

Il a fait de nos prières sur vous et de ce qui nous a été spécificié du fait de notre allégeance à vous, une amélioration pour notre création, une pureté pour nos âmes, une purification pour nous et une expiation pour nos péchés.

 

Ainsi, nous étions soumis à Lui grâce à vous et connus par notre approbation à vous.

 

Que Dieu vous fasse atteindre la plus noble place des Vénérés, la demeure la plus haute des Proches et le plus haut degré des Messagers,

 

que nul n’atteint, ni ne surpasse ni ne précède ni n’ambitionne de saisir,

 

au point qu’il ne reste aucun ange proche, aucun prophète messager, aucun sincère, aucun martyr, aucun savant, aucun ignorant, aucun vil, aucun excellent,

 

aucun croyant vertueux, aucun vilain débauché, aucun tyran entêté, aucun démon rebelle, aucune créature témoin de cela,

 

à qui (Dieu) n’ait appris la majesté de votre ordre, l’immensité de votre valeur, la grandeur de votre rang, la perfection de votre lumière, la sincérité de vos places,

 

la fermeté de votre rang, la noblesse de votre position et de votre demeure auprès de Lui, votre prestige auprès de Lui, votre particularité en Lui et la proximité de votre demeure de Lui.

 

Que mon père, ma mère, mon foyer, mes biens et ma famille soient en rançon pour vous, je prends Dieu à témoin et je vous prends à témoin que je crois en vous et en ce que vous avez cru,

 

et que je renie vos ennemis et ce que vous reniez, que je suis conscient de votre importance et de l’égarement de ceux qui vous contredisent,

 

adhérant à vous ainsi qu’à ceux qui vous sont allié, haïssant vos ennemis et hostile à eux, en paix avec ceux qui sont en paix avec vous et en guerre contre ceux qui sont en guerre contre vous,

 

Confirmant ce que vous confirmez, réfutant ce que vous réfutez, vous obéissant, connaissant ce qui vous est dû, persuadé de votre grâce,

 

Portant votre savoir, couvert par votre protection, vous reconnaissant, croyant en votre retour,

 

Convaincu de votre retour, attendant votre ordre, dans l’expectative de votre Etat, prenant en considération vos paroles, agissant selon vos ordres, sollicitant votre protection,

 

Vous rendant visite, cherchant refuge et protection près de vos tombes, demandant votre intercession auprès de Dieu Tout-Puissant, m’approchant de Lui par vous,

 

Vous faisant passer avant ma demande, mes besoins et ma volonté dans tous mes états et mes affaires,

 

Croyant en votre secret et en ce qui est connu de vous, en celui qui est présent et en ceux qui sont absents, au premier et au dernier d’entre vous, me remetttant à vous dans tout cela et soumis en cela à vous.

 

Mon cœur vous est soumis, mons avis vous suit, mon assistance est préparée pour vous

 

jusqu’à ce que Dieu Le Très Elevé fasse vivre Sa Religion par vous, vous renvoie durant Ses ours, vous fasse apparaître pour Sa Justice et vous installe sur Sa terre.

 

Alors avec vous, avec vous, et non avec d’autres que vous.

 

J’ai cru en vous, j’ai prêté allégeance au dernier d’entre vous comme je l’ai fait au premier d’entre vous,

 

je me suis innocenté devant Dieu Tout-Puissant, de vos ennemis et des idoles, des tyrans, des démons et de leur parti,

 

de ceux qui ont été injustes à votre encontre, ont réfuté ce qui vous était dû, sont sortis de votre allégeance, ont usurpé votre héritage, ont douté de vous, ont dévié de vous,

 

et de tous ceux qui ont adhéré à d’autres que vous, de tous ceux qui ont été obéis en dehors de vous et des guides qui appellent au Feu.

 

Alors, que Dieu me confirme pour toujours, tant que je vis, dans l’allégeance à vous, dans l’amour pour vous, dans votre religion, qu’Il me rende apte à vous obéir et qu’Il m’accorde votre intercession,

 

qu’Il me place parmi les meilleurs de vos proches-alliés qui suivent ce à quoi vous avez appelé,

 

qu’Il me place parmi ceux qui suivent vos traces, qui empruntent votre voie, qui se dirigent en fonction de votre guidance, qui seront ressuscités dans votre groupe, qui reviendront lors de votre retour,

 

qui possèderont dans votre Etat, qui seront honorés dans votre devenir, qui seront solidement établis durant vos jours, dont les yeux se réjouiront demain à votre vue.

 

Que mon père, ma mère, moi-même, ma famille et mes biens soient en rançon pour vous, celui qui veut Dieu commence par vous, celui qui unifie Dieu (l’) admet à partir de vous, celui qui aspire à Lui se dirige vers Lui par votre intermédiaire.

 

Mes Maîtres, je ne compte pas votre louange et n’arrive pas à faire l’éloge de votre Être ni à décrire votre valeur.

 

Vous êtes la Lumière des excellents, les Guides des saints, les Arguments du Tout-Puissant.

 

Par vous, Dieu a commencé et par vous, Il va clore. Par vous, Il fait descendre la pluie et par vous, Il retient le ciel et l’empêche de tomber sur la terre, sauf avec Son Autorisation.

 

Par vous, Il dissipe les soucis et soulage de la misère, auprès de vous se trouve ce qu’ont révélé Ses Messagers et ce qu’ont descendu Ses Anges.

 

A votre aïeul (ou à ton frère) (Si la ziyarat était pour le Prince des croyants (as), tu dis à la place de « à votre aïeul », « à ton frère »

 

a été envoyé l’Ange fidèle (Gabriel (as)). Dieu vous a donné ce qui n’a été donné à personne d’autre dans ces mondes.

 

Toute noble (créature) courbe la tête en votre honneur, tout orgueilleux se rabaisse pour vous obéir et tout tyran s’humilie en votre honneur et toute chose s’abaisse pour vousl.

 

La terre rayonne de votre lumière, les vainqueurs gagnent grâce à l’allégeance à vous, par vous on emprunte la voie qui mène à la Satisfaction de Dieu et la Colère du Tout-Miséricordieux est sur celui qui réfute votre tutorat.

 

Que mon père, ma mère, moi-même, ma famille et mes biens soient en rançon pour vous, votre mémoire est en ceux qui se rappellent (Dieu).

 

Vos noms sont dans les Noms, vos corps sont dans les Corps, vos esprits dans les Esprits, vos âmes dans les Âmes, vos traces dans les Traces et vos tombes dans les Tombes.

 

Alors, quoi de plus beaux que vos noms, quoi de plus nobles que vos âmes, quoi de plus grandiose que votre importance, quoi de plus auguste que votre valeur, quoi de plus digne de confiance que votre engagement, quoi de plus sincère que votre promesse !

 

Votre parole est lumière, votre ordre droiture, votre testament piété, vos actes le bien, vos habitudes bonté, votre nature noblesse,

 

votre affaire est vérité, sincérité et clémence, votre parole jugement et sentence, votre avis savoir, mansuétude et résolution.

 

Si le bien est évoqué, vous êtes son commencement, son fondement, sa source, son refuge, sa fin.

 

Que mon père, ma mère, moi-même soient en rançon pour vous, comment décrire l’excellence de votre louange, faire le compte de la beauté de vos épreuves !

 

Par vous, Dieu nous fera sortir de l’humiliation et nous délivrera des flots des tourments, nous sauvera des bords de l’abîme des perditions et du feu.

 

Que mon père, ma mère, moi-même soient en rançon pour vous, par notre allégeance à vous Dieu nous a appris les traits caractéristiques de notre religion, réformera ce qui était corrompu de notre vie sur terre.

 

Par notre allégeance à vous, la parole s’achevera, le bienfait deviendra grandiose et les groupes dispersés se seront unis, par notre allégeance à vous, l’obéissance prescrite sera acceptée.

 

Et (c’est) pour vous l’affection obligatoire, les degrés élevés, la station digne de louange, le lieu connu auprès de Dieu Tout-Puissant, le prestige grandiose, l’importance immense, l’intercession acceptée.

 

Seigneur, nous avons cru en ce que Tu as révélé et nous avons suivi le Messager, alors inscris-nous parmi les témoins.

 

« Notre Seigneur, ne dévie pas nos cœurs après nous avoir dirigés, accorde-nous une Miséricorde venant de Toi, car Tu es le Suprême Donateur. »  (Coran, 3 :8)

 

« Gloire à notre Seigneur, la promesse de Dieu est effective. » (Coran, 17 : 108)

 

Ô Proche(as)-ami(as) de Dieu, c’est qu’il y a entre Dieu Tout-Puissant et moi, des péchés ; ne peut en venir à bout que votre agrément.

 

Aussi, au nom de Celui qui vous a confié Son Secret, qui vous a demandé de vous occuper de l’Ordre de la création, qui a allié l’obéissance à votre égard à celle à Dieu, demandez à prendre sur vous mes péchés et soyez mes intercesseurs,

 

Car, je vous suis obéissant, (et) celui qui vous obéit, obéit à Dieu et celui qui vous désobéit, désobéit à Dieu,

 

Celui qui vous aime, aime Dieu et celui qui vous hait, hait Dieu.

 

Mon Dieu, si j’avais trouvé des intercesseurs plus proches de Toi que Mohammed et les gens excellents de sa maison, les Imams, les purs, je les aurais placés comme mes intercesseurs.

 

Aussi, au nom de leur droit que Tu T’es imposé à Toi-même pour eux, je Te demande de me réunir avec ceux qui les connaissent ainsi que leur droit, et de me faire entrer dans le groupe (des bénéficiaires de) la miséricorde et de leur intercession, car Tu es le plus Miséricordieux des miséricordieux.

 

Que Dieu prie sur Mohammed et Sa famille, les purs et les salue beaucoup.

 

« Dieu nous suffit, quel excellent Protecteur ! » (Coran, 3 : 173)

 

 

Dans Mafatîh Al-Jinân (les Clés du Paradis), il est dit : « Sheikh également rapporté cette ziyârat dans at-Tahdhîb, et il a évoqué,  à la fin, une invocation d’adieu que nous avons laissée par souci de brieveté.

 

Cette ziyârat, comme l’a déclaré le savant al-Majlisî (Que Dieu lui fasse miséricorde) est une des plus sublimes Ziyârats al-Jâmî’at du point de vue de son contenu et de sa chaîne de transmission. Elle est la plus éloquente et la plus profonde. Son père a dit dans son commentaire d’al-Faqîh : « Cette ziyârat est la meilleure des ziyârats et la plus complète. Et moi, tant que je suis dans le saint sanctuaire, je ne visite un Imam qu’avec elle. »

 

 

No comments yet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: